Eglise de St-Luc - Les ailes polychromes

Eglise de St-Luc - Les ailes polychromes

Dernière mise à jour le par Marie-Claude Stoeri

Article rédigé par Simone Salamin pour "Le 4 Saisons d'Anniviers"

 

  20210303080815_00001.jpg

Les ailes polychromes de l'église de St-Luc

 

 

A TIRE-D’AILES

S’envoler tel un ange doté d’ailes polychromes de la Cathédrale de Lausanne à l’église de St-Luc, un ange de l’au-delà comme un bagage imaginaire des croyants. Ce voyage interconfessionnel nous est proposé par l’artiste Ignazio Bettua né en 1972, diplômé de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL). L’histoire de cette réalisation vaut la peine d’être contée.

De St-Luc à Lausanne

Hôte du village depuis longtemps, l’artiste a souhaité présenter à la Galerie du Raccard des peintures autour de l’aïeule de son épouse, Berthe Bouvier dont un magnifique portrait d’une jeune Lucquérande orne la salle bourgeoisiale. Pour égayer les couleurs de cette exposition, Ignazio a inséré 3000 crayons Caran d’Ache entre les lambris de bois des parois de la Galerie, bel effet garanti !

L’expo terminée, les boîtes de 12 crayons de couleur ont été distribuées aux écoliers du Centre scolaire de Vissoie.

Mais déjà, l’idée avait surgi d’en faire des ailes car Saint Luc est le seul évangéliste qui parle de l’Annonciation, or les couleurs choisies pour la Galerie du Raccard correspondent à celles de l’ange de l’Annonciation peint sur le portail de la Cathédrale de Lausanne.

La création de l’œuvre

Et voilà que l’œuvre se met en place. Ignazio a réuni une fois encore 3000 crayons de couleur et, avec l’aide de ses enfants, les a exposés sur une table imaginant la forme qui façonnerait ces ailes polychromes. Il a fallu 3 jours et 3 nuits à l’artiste pour assembler les crayons, inspiré par le souffle créateur de Fra Angelico et Pietro Cavallini. Ces objets volants ont orné la Cathédrale de Lausanne dès avril 2019 et au printemps 2020, ils rejoindront la montagne. Le lien interconfessionnel s’étendra de Lausanne la protestante où « on est mieux pour s’amuser » à l’église catholique de St-Luc «là-haut, là-haut, c’est  mon hameau » comme dit la chanson.

Un nid douillet pour l’éternité…

L’église du village se renouvelle doucement, l’équipe paroissiale en charge de sa gestion cherche à animer ce lieu. Une vraie aubaine que ces ailes colorées vont embellir le chœur du saint lieu ! De ce nid douillet, elles ne s’envoleront peut-être plus et les cœurs se mettront à chanter.

Merci à Ignazio Bettua pour cette merveilleuse réalisation, lien indéfectible entre plaine et montagne, entre croyance et culture, entre imaginaire et réalité. Il ne nous restera plus qu’à nous émerveiller devant la beauté, à suivre les informations pratiques qui seront diffusées prochainement.

Simone Salamin

Navigation

© Anniviers Tourisme - Web-design et création Yanis Chauvel