Moyes

Moyes

Dernière mise à jour le par Adriana Tenda Claude

Article rédigé par Yanis Chauvel pour "Les 4 Saisons d'Anniviers"

 

image

Camp des Moyes en 2016 - Ayer pour demain

Camp des Moyes - Un camp pas comme les autres…

L’évoquer provoque une petite étincelle dans les yeux de ceux qui ont eu la chance d’y participer. Et d’y revenir. Car rares sont ceux qui n’ont qu’une seule participation à leur actif. Même ceux qui ont dépassé l’âge maximum se débrouillent pour devenir moniteurs et prolonger ainsi cette formidable aventure qui dure depuis bientôt quinze ans.

Le premier camp des Moyes s’est tenu en 1968. Depuis, sans compter une brève interruption au milieu des années nonantes, chaque année, ce sont plus de 50 enfants qui profitent d’une semaine dans un cadre hors du commun. Car les conditions de vie aux Moyes sortent du cadre habituel de la vie actuelle. WC à l’ancienne, contact avec des animaux, terrain accidenté… et pour pimenter le tout, pas de douche pendant cinq jours !

Le camp des Moyes, c’est avant tout un esprit attaché à un lieu. Ce lieu c’est le Mayen des Moyes. Situé au-dessus d’Ayer, il offre une vue imprenable sur la couronne impériale. Offrant, tels les mayens d’autrefois, un confort minimaliste, quelques couchettes et un terrain plat pour poser quelques tentes, c’est un lieu magique pour contempler les étoiles tout en se faisant peur avec les légendes racontées par Manu devant le feu de bois. Propriété de la commune d’Anniviers, il est sous la responsabilité de l’Association Ayer pour Demain. Cette association, ayant pour but favoriser la pratique d'activités artistiques, culturelles ou de loisirs autour d’Ayer, est née en 1997 et fêtera donc ses 18 ans cette année . En plus du camp des Moyes, elle organise différentes manifestation et concerts (Anach Chuan, Not’Soss) et participe par exemple au carnaval d’Anniviers.

Au commencement, il y a une maman de trois enfants avec un projet : celui de voir renaitre le camp des Moyes, abandonné depuis quelques années. Elle contacte donc un accompagnateur en montagne, qui, aidé par quelques jeunes du village organisent le camp cette année-là malgré l’état d’abandon du chalet. Le succès est tel qu’ils s’organisent en association. Ayer Pour Demain est née. Et l’aventure du camp des Moyes recommence…

Il faut dire que la motivation ne manque pas à nos jeunes. Ils s’investissent beaucoup et année après année, le succès est toujours au rendez-vous.  Est-ce l’atmosphère du lieu qui en est la cause ? La bonne humeur contagieuse des moniteurs ? Les conditions de vie qui se rapprochent plus du bivouac en montagne que de la colonie de vacances classique ? Ou bien tout simplement le plaisir de se retrouver entre amis pour une semaine inoubliable ? Allez savoir…En tout cas les enfants adorent et en redemandent… La descente est souvent difficile même si pour remonter, et bien, c’est un passage obligé !

Cet été, pour la 19eme édition, c’est sur le thème de la magie que se tiendra le camp. Harry d’Ayer est prêt pour l’école des sorciers. Si le programme des animations du camp reste bien entendu secret, j’ai enfilé ma cape d’invisibilité et d’après ce que j’ai pu entendre, les surprises ne manqueront pas…J’ai même entendu parler d’un match de quidditch…mais chut, c’est un secret ! Ce qui est sûr, c’est que les participants ne s’ennuieront pas… Même les plus petits peuvent aussi en profiter, dès le jeudi, ils pourront venir rejoindre leurs ainés pour une demi-journée ou même pour finir la semaine avec eux si le cœur leur en dit.

 Vous l’aurez compris, le camp des Moyes c’est plus qu’un camp d’été. C’est une véritable institution dans la vallée. Pour que cela dure encore longtemps, il suffit d’y inscrire vos enfants. Le camp est complet pour cet été mais n’hésitez pas à consulter le site internet d’Ayer Pour Demain pour plus d’informations. (www.ayerpourdemain.ch)

Yanis Chauvel

© Anniviers Tourisme - Web-design et création Yanis Chauvel