Grand Hôtel Bella-Tola

Grand Hôtel Bella-Tola

Dernière mise à jour le par Adriana Tenda Claude

Extrait du Parcours Historique de Saint-Luc (Postes n. 22 et 15) - Réalisé par Willy Théler en collaboration avec Simone Salamin

 

51.jpg

Grand Hôtel Bella-Tola

 

L’Hôtel Bella-Tola a été édifié en deux étapes.

Première étape

L’Hôtel fut inauguré le 8 août 1883. On reconnaît sa façade aux quelques rares balcons.

L’Hôtel était doté de quarante chambres, grandes et bien éclairées, une vaste salle à manger, plusieurs salons, un bureau de poste et de télégraphe, des bains avec eau chaude et froide. Ses clients appréciaient l’emplacement de cet hôtel qui «n’est pas à côté du clocher de l’église avec ses bruyantes cloches qui empêchent de dormir».

Lors des fouilles pour poser les fondations, furent découvertes plusieurs tombes à deux mètres sous terre : une tombe de l’âge du fer (période de Hallstatt, 800-480 avant J.-C.) renfermant le tranchant d’une hache à ailerons et un fragment d’une poterie de l’âge du bronze ; plusieurs tombes cubiques en dalles, autour d’un petit rocher, qui renfermaient des cendres, des ossements calcinés, ainsi que bagues en or, bracelets en argent, en bronze (période de Hallstatt) et des fibules militaires à disque de l’époque de Trajan (98 – 117 après J.-C.). Ces objets ont été déposés au Musée national à Zurich.

Deuxième étape

L’Hôtel fut inauguré en 1892. Il est facile de reconnaître l’annexe au nombre de balcons finement ouvragés. Cette annexe double la capacité de l’hôtel et offre une grande salle à manger pour 100 personnes.

Quatre générations de Pont se succèderont jusqu’en 1996. Cette année-là l’hôtel fut repris par Anne-Françoise et Claude Buchs, dont le travail de valorisation de l’Hôtel a été récompensé par l’attribution du label «Hôtel Historique», décerné en 2001 par ICOMOS (organisation internationale qui œuvre à la conservation des monuments et des sites historiques).

 

Premier Hôtel Bella-Tola

St-Luc 090.jpg

Premier Hôtel Bella-Tola (au centre), aujourd’hui

Au centre du village, constitué de maisons en maçonnerie, se trouve un grand bâtiment à quatre étages qui a abrité le premier Hôtel Bella-Tola dont la première pierre fut posée au printemps 1859.

Durant la nuit du 1er au 2 juillet 1858, un incendie avait ravagé, pour la deuxième fois, le village de Saint-Luc. La reconstruction du noyau de l’agglomération devant impérativement se faire en maçonnerie, les sinistrés consacrèrent tout l’automne 1858 à l’évacuation des carcasses brûlées, ainsi qu’à la préparation et aux transports des matériaux de construction.

A la demande du curé, qui jusqu’alors assurait l’hébergement des hôtes, Pierre Pont (1831-1912), après un stage à l’Hôtel des Alpes à Loèche-les-Bains, ouvrit le premier Hôtel Bella-Tola dans cette grande maison. Pierre Pont, paysan de montagne et vigneron, fut guide de montagne et thérapeute naturel, puis président de commune et député au Grand-Conseil. Le premier registre du premier Hôtel Bella-Tola confirme son ouverture à la date du 13 juillet 1860 et porte les signatures d’éminents membres du Club Alpin Suisse, section Genève.

 

 

 

Navigation

© Anniviers Tourisme - Web-design et création Yanis Chauvel