Hôtels historiques du Val d'Anniviers

Hôtels historiques du Val d'Anniviers

Dernière mise à jour le par Marie-Claude Stoeri

 

8201a077aac42ee_jpg_530x530_q85.jpg

Hôtel "Pension d'Anniviers" à Vissoie

 

 

Répertoire de l'épopée de la construction des hôtels dans le Val d'Anniviers avec  leurs propriétaires qui avaient contracté la "maladie de la pierre" comme on disait à l'époque :

1859 / Zinal / Première auberge édifiée par la famille Jean.Baptiste et Julienne Epiney-Antille

1859 / St-Luc / Hôtel Bella-Tola édifié par la famille de Pierre Pont

1863 / Zinal / Hôtel Durand édifié par la famille Jean-Baptiste et Julienne Epiney-Antille

1878 / Vissoie / Hôtel d'Anniviers édifié par la société "Hôtel de Vissoie" avec les actionnaires, Seiler, De Sépibus et Tabin

1880 / Zinal / Hôtel de la Poste tenu par Pierre Savioz

1884 / St-Luc / Hôtel Weisshorn édifié par les frères Mosoni

1885 / Vissoie / Hôtel des Alpes

1889 / Niouc / Hôtel de Niouc

1891 / Zinal / Hôtel du Trift édifié par la Société de Zinal pour en faire une école puis fût louer en tant qu'hôtel

1893 / St-Luc / Hôtel du Cervin édifié par Benoit Antille et Joseph Vocat

1897 / Grimentz / Baptisé "Bec de Bosson" en premier lieu et  Hôtel "A La Marenda" par la suite.

1894 / Zinal / Hôtel des Diablons édifié par les frères Tabin de Vissoie

189 / Zinal / Hôtel Le Besso édifié par Benoît Crettaz

1898 / Chandolin / Grand-Hôtel

1899 / Ayer / Hôtel du Rothorn

1908 / Zinal / Hôtel Le National édifié par la famille Theytaz d'Ayer

Source :  Traditions et mutations par Martin Fenner et Parcours historiques du Val d'Anniviers

 

Navigation

© Anniviers Tourisme - Web-design et création Yanis Chauvel